BIJORHCA, LA PREPARATION

Bonjour à tous !

 

Petit retour en arrière de quelques semaines… L’univers des folies de mélanie est né et les silhouettes annoncent la couleur (si j’ose dire !) sur la page d’accueil.

A deux semaines de mon premier salon professionnel la tension monte et le travail s’accumule. Il faut reconnaître que je me suis mis une sacré pression pour que la réussite soit au rendez-vous. L’univers de la fantaisie de luxe et de la petite joaillerie est à portée de main ; 430 exposants sont attendus à Porte de Versailles. Soit potentiellement, 430 folies !

J’ai donc remonté mes manches et je me suis attaquée à un premier « tri », on ne peut pas rencontrer tout le monde…Beaucoup de créateurs et de designers de tous les horizons seront présents. Certains disposent d’une vitrine en ligne, d’autres pas. Il faut donc aller à la pêche aux visuels et aux infos ! Pas si simple de choisir ceux que l’on veut absolument voir. L’univers que je vais proposer émerge peu à peu…Point de résine ou colifichets, matières nobles et lignes épurées avec une touche d’originalité excitent mon œil et piquent ma curiosité.

A une semaine du salon, j’ai entre les mains une liste de 38 créateurs avec un arsenal de questions : sont-ils déjà distribués en ligne et par qui, les prix, les conditions d’achat et de la première commande, les délais de livraison et de réassort, la mise à disposition des photos, les parutions dans la presse et surtout l’interrogation principale : l’univers de la boutique va t’il les séduire et accepteront-ils de participer à l’aventure ? L’angoisse me tenaille de plus en plus, à la maison la petite famille me supporte…Ni une, ni deux ! Je suis une femme de 31 ans qui veut pas passer pour une plouc. J’assume de me glisser dans la peau d’une acheteuse… et hop ! Les cartes de visite sont commandées et le rendez-vous chez le coiffeur est pris pour éviter la dépression pré-salon et le chocolat sur les hanches.

J -4 : les paquets de cacahouètes vident remplissent la poubelle et je suis une pile électrique qui refuse d’échouer la « Mission Bijorcha ». Je suis une machine de guerre sur talons aiguille, je suis motivée, je suis forte et…j’ai rien à me mettre ! Même pas peur, j’affronterais les soldes et le blizzard! Au passage, les cartes de visite ne sont toujours pas livrées, tout va bien, on se calme et on fait un grand sourire à Monsieur UPS à J -2 ! Argh, je vais l’étriper !

J -2 : tout est tip top : la liste des questions, le nombre de créateurs à rencontrer par jour (et à convaincre !), le discours et les arguments pour les persuader de bosser ensemble, les cartes de visite, la tenue, les cheveux et même les ongles ! Bah oui, les ongles manucurés c’est mieux pour essayer les bagues !

Je réalise que j’attends peut-être beaucoup trop de ce salon. Attention à la désillusion quoique…il y aura peut-être la perle rare…

Jour J : Ça y est enfin le grand jour est arrivé ! La neige aussi d’ailleurs ! J’ai le cœur en liesse et les pieds glacés mais je m’en fous, mon rêve est à un pas de porte…

Bisous bisous

Gossip mimi

Bijorhca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× un = 2

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>